04 mai 2008

Mon avis

J'ai beaucoup aimé la pièce car elle donne une impression d'oeuvre contemporaine et intemporelle à la fois. On peut retrouver dans ce mythe de nombreuses idées, opinions ou situations en rapport avec le monde moderne.
L'affrontement entre Créon et sa nièce Antigone n'est pas sans rappeller la lutte incessante du pouvoir en place et son opposition. L'autorité officielle et la dissidence officieuse ont ici comme sujet de querelle la piété et le salut d'une cité. Si le premier camp choisit l'impartialité et la force dans ses actions, l'autre parti souhaite une approche humaine dans les actions du pouvoir.
Ce conflit incessant est appuyé par des personnages qui sont les stéréotypes que l'ont peu trouver dans chaque camp au cours d'une bataille. Dans cette pièce, Créon est le leadeur individualiste et autoritaire de son camp, Hémon est le traître de son premier parti, et le Garde est l'unique personnage neutre dans l'affrontement. Antigone est, quant à elle, celle qui dirige le mouvement qui semble faire le moins d'adesptes, tandis qu'Ismène essaie de tempérer ce chef, tout en faisant preuve de courage. Tous ces caractères sont liés et utiles au dénouement de la bataille.

Posté par melikiara à 01:21 - - Permalien [#]